lundi 2 avril 2012

LA bonne recette

Je pense que dans la vie, on y débarque avec un bagage. Sauf qu'ensuite, on peut le remodeler. Je ne dis pas que c'est facile, mais ça se peut. C'est souhaitable même!

J'ai retrouvé cette idée dans le livre Le pouvoir du moi (je trouvais le titre un peu prétentieux et un brin égocentrique, mais il n'en est rien!).

«Notre moi consiste en un ensemble d’ingrédients qui permet de façonner des dizaines de gâteaux. Si l’un d’eux ne nous plaît pas, il est possible de le défaire, de revenir aux ingrédients de base et d’en confectionner un second, puis un troisième, et ainsi de suite. Il est ainsi permis de tenter de multiples assemblages, mais nos produits de départ sont constants; ils sont l’assise de chacune de nos tentatives. Ce que nous sommes est présent tout autant dans le bon que dans l’infect.»


J'en ai écrit un billet sur le blogue de Sympatico (lisez-le ici). Qu'en pensez-vous?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire