mercredi 9 novembre 2011

Le grand vide

Après un blitz d'écriture, je ressens toujours un grand vide. Cette fois, il est très comblé par des piges et j'en suis vraiment heureuse. Écrire des articles pour les magazines est ce que j'ai toujours voulu faire. Alors je me sens choyée.

Le vide, je sais qu'il va se combler. Disparaître. Que j'ai d'autres projets. Mais il est nécessaire. J'ai hâte qu'il soit passé. Que je me sente vraiment sur pied pour m'attaquer à d'autres projets.

Ça roule...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire