vendredi 19 novembre 2010

Vendredi... merci!

Je l'ai dit que j'aimais dire «merci». Aujourd'hui, j'ai franchement envie de le dire à mon garçon. Parce qu'hier soir, j'ai eu la chance de le bercer pendant une quinzaine de minutes pour l'endormir... ll ne s'endormait pas, n'arrivait pas à se calmer suffisamment pour dormir, alors je lui ai offert de le bercer. Il a dit «oui» et on s'est collé. J'ai tout enregistré dans ma mémoire. Le poids de sa tête sur ma poitrine, l'odeur de ses cheveux qui me chatouillaient le visage, sa main posée sur la mienne, son corps pelotonné contre moi, la chaleur qui émanait de nous, la douceur du moment, son caractère précieux aussi.
D'un coup, j'ai tout oublié. Les soucis, les doutes, les tracas, les 1000 choses à faire, le linge qui traine, la maison à l'envers, tout. Plus rien n'avait d'importance que ce moment béni, précieux car de plus en plus rare.
Merci Hubert. Tu as arrêté le temps avec moi.

2 commentaires:

  1. Beau vendredi...

    C'est spécial, je viens de lire le billet d'une autre maman et elle parle de son beau vendredi dont la gentillesses de l'auteure qui a signé le livre de sa fille et c'était de toi qu'elle parlait.

    RépondreSupprimer
  2. Nos petits hommes grandissent...
    Victor me fait aussi ce genre de cadeaux... mais de plus en plus rarement. La peau si douce, la tendresse, le temps qui s'arrête. Nos bébés qui sont devenus des beaux petits garçons, avec des personnalités affirmées et des caractères bien trempés.
    Merci pour ce billet empreint de gratitude et de douceur...

    RépondreSupprimer