lundi 20 septembre 2010

Des mots colorés

J'aime beaucoup cette chanson, hymne à l'amour du Québec de Lynda Lemay. Je l'écoute en boucle en préparant une animation qui s'appellera Écrire en couleurs... rêver des histoires! Une animation que j'ai vraiment hâte de faire un peu partout en province, dans des coins de pays tout bleus.

Il y a plein de petits bouts dans cette chanson qui me virent à l'envers et qui font gonfler mon coeur...

La toute première phrase «Dans mon pays, y a un printemps plus beau que n'importe quel autre » que je pourrais modifier en disant que l'automne est le plus magique aussi. Mais elle le dit tout de suite «Dans mon pays les étés meurent dans des montagnes de couleurs». Et c'est vraiment bien dit.

«On est tous riches de ne pas se prendre au sérieux
Dans mon pays, sur un qui triche, y a mille bons cœurs respectueux»
Je n'en peux plus des gens trop sérieux et je continue, malgré tout, à croire que les gens sont bons, vrais et loyaux.

Cette chanson m'a frappée dans le coeur dès la première phrase. Et souvent, pour moi, dans mes lectures, c'est la même chose. Dès la première phrase, je sais si j'aimerai. Et c'est pourquoi ça me prend un temps fou à commencer un livre car du premier jet, je veux LA bonne première phrase. C'est important pour moi. Même un peu problématique, presque «freak».

J'ai besoin de me mettre dans la tête des mots glissés sur de la musique pour écrire. Je suis sur le point de prendre le crayon pour tout mettre en ordre et débuter plusieurs histoires restées pêle-mêle dans ma tête et j'ai besoin des mots des autres pour trouver les miens. Et une chanson comme cela, eh bien, elle se place directement dans ma sélection "Inspiration"...



1 commentaire:

  1. Je ne connaissais pas cette chanson de Lynda Lemay. C'est vrai qu'elle est belle. Merci pour la découverte. :)

    RépondreSupprimer