mardi 1 juin 2010

Je lis moi-aussi

Voici la liste des livres que j'ai lus...

- Revenir de loin. Par Marie Laberge. Dans le coma, Yolande réalise qu'elle a perdu la mémoire. Aucun souvenir de sa vie d'avant et aucune envie de la réintégrer. Une histoire de choix, de tournants et de recherche d'une vie qui nous ressemble.
- La société des pères meurtriers. Par Michel Châteauneuf. Une sombre société assassine la progéniture indigne de ses membres selon leurs demandes. Mais le dérapage est toujours possible... Histoire tordue.
- Échec et maths. Par Anne Bonhomme. Une actuaire qui adore tout calculer découvre via une amie les lois du Secret et change sa vie. Au fond, est-ce un appel à l'Univers ou simplement qu'elle se donne enfin les moyens de changer. Et changera-t-elle vraiment?
- L'homme qui voulait être heureux. Par Laurent Gounelle. Une rencontre avec un inconnu qui semble en connaître plus sur nous que soi-même, c'est assez troublant. Même si c'est un livre sur le développement personnel déguisé en roman, on s'y retrouve beaucoup et avec plaisir. Et on réfléchit, doucement.
- Contre Dieu. Par Patrick Sénécal. Peut-on rester le même après un événement qui casse complètement notre vie, notre quotidien? Un livre qui se lit d'une traite, sans aucun point, un roman qui nous propulse dans un rythme complètement fou, écrit à la deuxième personne du singulier. Impressionnant.
- Amour et autres enchantements. Par Sarah Addison Allen. Une famille de filles qui possèdent chacune des dons. Une histoire avec beaucoup de fleurs. Une touche de magie qui fait rêver aussi. Mais surtout qui fait du bien.
- Les Belles-Soeurs de Michel Tremblay. Je ne me rappellais plus si je les avais déjà en entier (oui, finalement!). J'y ai retrouvé la même ambiance que dans ses chroniques du Plateau, un monde grouillant que je ne trouve plus dans ses derniers livres.
- Chroniques d'automne de Marcia Pilote. Beaucoup de réflexions qui ressemblent étrangement aux miennes. Un désir fou de se réapproprier sa vie, d'assumer ses choix, de se rapprocher de «soi», d'être tout simplement. Une parfaite lecture à faire avec une doudou avec le vent frais de l'automne.
- Le journal irrévérencieux d'une mère normale de Véronique Fortin. Un livre d'une mère normale - lire qui pète sa coche de temps en temps et qui fait des choix elle-même non dictés par ce que veut les bien-pensants de ce monde! Beaucoup de bonnes réflexions... et un peu (Z)imparfait! J'aime.
- Le voyage d'hiver d'Amélie Nothomb. J'ai eu envie de fermer le livre à la dixième page. Puis, j'ai continué. Et j'ai finalement aimé. L'écriture de A.N. me plait et j'aime m'y retrouver. Mais pas son meilleur roman par contre. J'attends le prochain.
- Monsieur Julot de Marie Christine Bernard. Après avoir lu Sombre peuple, j'ai eu envie de lire ses autres oeuvres. Encore une fois des lettres qu'on lit; j'aime beaucoup. Un livre sur la mort, mais surtout sur la vie qui se bat sans cesse.
- 33, chemin de la baleine de Myriam Beaudoin. Poignant. Une histoire d'un grand amour, un peu aveugle, et d'une grande peine. On se demande si la force de l'oubli ou encore le déni a eu raison du temps et des blessures.
- Dans ma bulle de Suzanne Myre. Un des livres que j'attendais le plus. J'aime comment elle écrit. Et le sujet est captivant: les tribulations d'une préposée dans un hôpital. Un milieu que je connais... bien! Bien en place pour remporter le titre de ma meilleure lecture de l'été!
- La ballade des tordus de Michel Châteauneuf. J'aurais pu arrêter la lecture dès les premières pages. Une histoire d'un policier aux penchants pour les jeunes garçons, des Hells, une naine "weird" et un gars assez dérangé. Finalement, je me suis laissée prendre par leurs histoires entremêlées et j'ai enfilé les pages rapidement.
- Rue des mensonges de Joy Fielding. Chaque été, je lis un de ses livres. Je sais que j'embarque facilement, que l'histoire sera prenante. Un peu plus déçue que les derniers, mais bon tout de même. J'ai gardé la lumière allumée quelques heures par nuit pour le terminer, pressée de savoir le dénouement.
- Le mort du chemin des Arsène de Jean Lemieux. Longtemps que j'attendais un nouveau livre. Comme à chaque fois, je rêve d'aller aux Îles-de-la-Madeleine. Enquête qui avance bien.
- Sombre peuple de Marie-Christine Bernard. Des nouvelles comme des loupes sur nos différences.
- Sous surveillance de Chrystine Brouillet. Parce que la lecture de Silence de mort a ravivé mon désir de lire un bon suspense. Et que l'été, je suis toujours plus proche de Québec. Contente d'y retrouver des personnages rencontrés dans Silence de mort.
- Mistral 2 - Au pays des mouches de Pierre Labrie. Une enquête paranormale qui tombe bien puisque j'écoute en rafale des épisodes d'X-Files. J'ai comme un parti pris. Mais aurait aimé avoir 12 ans et être l'amie de Cloé Mistral pour mener une enquête moi-aussi. Le rêve de bien des enfants...
- Fol allié de Patrick Dion. Une histoire de rupture qui fait mal. Ben mal. Fort bien écrit.
- Toi et moi, it's complicated de Dominic Bellavance. Une histoire d'amour et de rupture à l'heure de Facebook. Intéressant à lire. Vraiment.
-Silence de mort de Chrystine Brouillet. Une enquête de Maud Graham pour renouer avec CB; il y a longtemps que je n'avais pas lu un de ses livres. Comme toujours, j'ai envie de déménager à Québec quand je la lis...
- Si tu t'appelles Mélancolie... de Mélanie Leblanc. Un livre qui donne une furieuse envie de voyager... En attendant, je rêve... J'ai une nouvelle amie: Mélancolie.

-

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire