jeudi 11 février 2010

Parce qu'il y a toujours des doutes...

Toujours des doutes. C'est vrai, il y en aura toujours! Mais il y a aussi des petits mots qui rassurent... tout plein. Et quand je reçois cela par courriel, je reprends confiance.... et je souris.


J'aime vraiment l'écriture de Nadine Descheneaux. L'histoire est bien tournée et on sent à la fois le calme de la rivière et du boisé qui entourent la nouvelle demeure de Fred et le côté houleux des émotions de cette dernière. L'écriture est très habile, surprenante et imagée. C'est sûr que ce titre, contrairement aux autres Divan rose est un peu plus morose, mais on sent à un moment de l'histoire arriver un vent de fraîcheur et de positivisme dans la vie de Fred. J'ai hâte de lire la suite, si suite il y a ! Si tu le souhaites, tu pourras transmettre mes commentaires à Nadine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire