mardi 22 décembre 2009

Toucher le bonheur du bout des doigts

Encore faut-il le reconnaître? Pour ne pas passer à côté, trop occupé par le tourbillon ambiant ou trop occupé à se croire occupé, à se croire trop pressé pour s'arrêter...

Il est où ce foutu bonheur? Il est là, tout près! Il nous suit partout. Il est souvent en-dedans de nous. Mais le réveiller nous fait peur. On se retient avec des chaînes, les nôtres, d'y accéder...

Des citations, peut-être? Extraites du livre "Pourquoi est-il si difficile d'être heureux? de Jacques Salomé

"Il y a quelques sages qui savent que le bonheur est discret, semblable à la flamme d'une bougie dans une orgie de néons." (p.10).

"Le bonheur, faut-il le rappeler, c'est également une petite lumière au plus sombre de soi. Petite veilleuse fidèle, patiente et inaltérable, patiente mais qu'il est bon de raviver sans cesse jour après jour, qu'il est bon de tenir à l'abri des vents, de protéger des tempêtes du chagrin ou de la pluie des désespoirs. Une petite lumière qu'il appartient à chacun de préserver de la malveillance, des pensées négatives, des poisons du ressentiment, de l'inattention des habitudes." (p.11)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire