mardi 19 mai 2009

L'heure est venue...

Chacun a la sienne. Son heure pour créer. Moi, c'est tôt, très tôt le matin, alors que la maison est endormie, qu'il fait encore noir dehors, que seuls quelques gentils oiseaux gazouillent et que pointe au loin un timide soleil. Ou encore le soir, une fois tout mon monde au lit, quand le silence reprend ses droits dans la maison, quand envahit le ronron du réfrigérateur, quand j'entends à nouveau craquer un bout de plancher, quand rythme le tic-tac de l'horloge accrochée au mur, grande oubliée dans le brouhaha de la journée.

J'ai besoin de calme pour écrire en profondeur. Un calme serein. Limite plate, un peu. Je peux écrire, noter, penser et même créer avec bien du bruit autour. C'est le travail de "surface". Mais vient une heure où j'ai absolument besoin de ma bulle.

Et là, à 22h06 bien exactement, j'annonce que si la tendance se maintient, je vais pouvoir profiter de mon heure pour avancer mes corrections. Allez!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire